Samedi 5 mai, à l’appel d’une assemblée citoyenne réunie à la bourse du travail de Paris autour de F. Ruffin et de F. Lordon, s’est déroulée sous le soleil printanier la belle et populaire “Fête à Macron”. Une centaine de milliers de citoyen-nes insoumis-es aux politiques ultra-libérales et à l’autoritarisme gouvernemental ont déferlé de la place de l’Opéra à la place de la Bastille, en passant par celle de la République. La vague populaire portait les multiples revendications sociales, démocratiques et écologiques qui nous impactent au quotidien. De nombreuses organisations politiques, syndicales et associatives ont affiché leurs couleurs, mais ce sont surtout des dizaines de milliers de citoyen-nes qui se sont retrouvés pour montrer au pouvoir en place ainsi qu’aux peuples de France et d’Europe qu’il existait un intérêt général des peuples insoumis aux intérêts des oligarchies.

                     

La France insoumise de Côte-d’Or était bien représentée dans cette fête à Macron. Un car avait été affrété pour monter à Paris, de nombreux autres s’y sont rendus par leurs propres moyens. Du pique-nique d’avant défilé à la soirée festive qui la suivit, deux sentiments dominaient dans les têtes et les yeux des participant-es : détermination et joie, celle de se retrouver et de faire la démonstration que la démocratie sociale peut encore exister entre deux épisodes électoraux présidentiels. Une chose est certaine, la fête à Macron, elle ne fait que commencer !

    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *